Pat O'Brien

bio_obrien

Après avoir travaillé au sein du système de justice pénale en Alberta, en Ontario, à l'Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse, M. O'Brien a choisi de se réinstaller à Moncton pour que sa famille puisse être éduquée dans un milieu d'immersion.

Il a intégré le conseil d'administration de Dialogue Nouveau-Brunswick pour apporter un point de vue différent.

« Je me suis joint à l'organisme croyant que je pouvais apporter des points de vue variés sur l'appréciation des langues et l'harmonie culturelle.  Je suis unilingue, mais je vis entouré de nombreux anglophones et francophones. J'ai grandi dans un milieu unilingue à Fredericton, mais j'ai appris à apprécier la richesse d'un milieu bilingue. »

M. O'Brien travaille  actuellement pour la Ville de Moncton à titre de directeur des ressources humaines.

Sa nomination à la Commission des libérations conditionnelles du Canada l’a mené à s’installer à Moncton en 1998.

Il a obtenu un baccalauréat ès arts à l'Université St. Thomas ainsi qu'une maîtrise en criminologie appliquée à l'Université d'Ottawa.

M. O'Brien est un marathonien passionné, journaliste à temps partiel pour le journal The Times & Transcript ainsi que président de Parole Consultations, société privée d'experts-conseils en justice pénale.

Ce que pense M. O'Brien :

« Le Nouveau-Brunswick repose sur un engagement en matière d'harmonie culturelle, ce qui, à bien y penser, est merveilleux!  Dans quel autre type de culture voudriez-vous élever vos enfants? »

Tout l'monde a un rôle à jouer

Le monde en action >>